Lierre, église Saint Gommaire

L’église Saint Gommaire de Lierre, de style gothique Brabançon, fut construite à partir de 1378 en remplacement d’une église romane vieillie datant du Xe. Le maître-autel ne fut consacré qu’en 1517.

Elle peut, à juste titre, être considérée comme une des principales églises gothiques des Pays-Bas et même comme l’une des plus représentatives du gothique Brabançon. La tour est la plus ancienne tour Brabançonne monumentale, de même que la plus simple : la brutalité du passage de la base carrée vers l’octogone supérieur n’est adoucie que par quelques petits pinacles. L’homogénéité de la construction est remarquable malgré une construction étalée sur près de deux siècles. À un détail près les maîtres d’œuvre s’en sont tenus au concept déterminé en 1425 par Jan II Keldermans. Ceci est principalement à mettre au compte de deux dynasties de maîtres d’œuvre Brabançons : les Keldermans et les de Waghemakere, deux familles alliées.

L’église Saint-Gommaire est fort proche de la Cathédrale Saint Rombout de Malines. Cela se remarque surtout dans le chœur. Le plan en est tout simplement une copie : une clôture heptagonale délimitant un déambulatoire comptant sept chapelles rayonnantes contiguës. Il en va de même des grandes lignes de l’ordonnance intérieure : des piliers ronds surmontés du double chapiteau à feuille de choux, typique pour le gothique Brabançon.

L’architecture extérieure est en gothique rayonnant Brabançon : ni trop sobre, ni flamboyant.

La collégiale de Lierre est clairement inspirée par le gothique Français, mais sans la verticalité vertigineuse. Pour le Brabançon le ciel est aussi sur terre.

Entrée principale

Kardinaal Mercierplein
2500 Lier

Sur la carte ci-contre, vous pouvez déterminer un itinéraire en fonction de votre moyen de transport.